Articles avec #tout un plat tag

Publié le 25 Octobre 2017

Hello les gens ! Caouète existe toujours, si, si ! Et elle cuisine toujours autant, elle commence même à faire ses cosmétiques soi-même et à l'heure où je rédige cet article, mes tablettes pour lave-vaisselle sont en train de sécher. Donc, toutes ces petites choses prennent un peu beaucoup de temps sur la semaine, ce qui fait que je préfère profiter de ma famille que de venir rédiger des articles...

 

Bref, me revoici avec une recette du dernier livre de Marie Chioca : la cuisine bio du quotidien. J'ai déjà quelques livres de Marie, j'adore ce qu'elle fait son univers et.... ses recettes ! Je vous invite, une fois de plus, à aller consulter son blog Saines Gourmandises.

On a de nombreuses courges butternut dans le jardin, j'ai donc commencé la découverte de son livre par cette recette, une pure merveille ! Je ne saurais trop que vous la conseiller. A vos fourneaux !

 

 

Tranches de butternut rôties aux lardons et aux herbes

Pour 4 personnes

  • 1 courge butternut
  • 100 g de lardons allumettes
  • 2 tomates
  • 1 bel oignon
  • 4 c à s d'huile d'olive
  • 80 g de parmesan râpé
  • 1 c à c rase d'origan séché
  • quelques brins frais de thym du jardin
  • poivre du jardin

 

Préchauffer le four à 200°C. Mélanger dans un grand plat allant au four les oignons et tomates découpés en petits dés, les lardons, l'huile d'olive, la moitié des herbes et du poivre.

Découper la courge, sans l'éplucher, en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur (jeter les graines).

Les déposer dans le plat sur la garniture, puis saupoudrer avec les herbes restantes et le parmesan. Poivrer puis enfourner pour une vingtaine de minutes.

Il ne reste plus qu'à se régaler. Facile et de saison, non ?

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Tout un plat, #Potiron

Repost0

Publié le 28 Février 2017

Le maquereau est un poisson gras doté de nombreuses qualités, il est très riche en oméga-3, acides gras polyinsaturés. C'est pourquoi on en mange régulièrement à la maison.

Je vous propose aujourd'hui une recette tirée d'un des nombreux Saveurs traînant à la maison, un chaud-froid comme je les aime. 

Salade de lentilles et maquereau fumé, oeuf mollet

Pour 4 personnes 

  • 4 filets de maquereau fumés au poivre
  • 4 gros oeufs bio
  • quelques croûtons de pain de campagne
  • 2 pommes acidulées bio
  • 250 g de lentilles vertes du Puy
  • 1 c à s de curry
  • 1 oignon émincé
  • 1 trait de vinaigre balsamique
  • 3 c à s d'huile d'olive
  • fleur de sel et poivre du moulin
  • persil plat

 

Rincer les lentilles à l'eau claire puis les égoutter. Faire revenir l'oignon et le curry dans 1 cuillère à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'il soit translucide. Puis, ajouter les lentilles et couvrir très largement d'eau. Saler, poivrer et laisser cuire entre 30 et 40 minutes à feu doux (ça dépend de comment vous les aimez, nous on les aime de plus en plus croquantes...).

 

Laver, sécher les pommes et les couper en dés. A la fin de la cuisson des lentilles, les égoutter puis les laisser refroidir.

 

Couper le pain de campagne un peu dur en croûtons. Couper les filets de maquereaux en morceaux. Mélanger les lentilles avec les pommes, arroser avec l'huile d'olive restante, ajouter le vinaigre balsamique, saler, poivrer et bien mélanger.

 

Faire chauffer une casserole d'eau bouillante et faire cuire les oeufs pendant 5 minutes. Les passer quelques instants sous l'eau froide puis les écaler.

 

Répartir la salade dans des raviers, ajouter les morceaux de maquereaux, les croûtons de pain et y ajouter un oeuf encore tiède dans chaque ravier. Parsemer de persil plat rincé à l'eau.

 

Il est temps de passer à table et de bien saucer ! Bon appétit !

 

Inspiré du Saveurs n°207

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Tout un plat, #Poissons

Repost0

Publié le 13 Février 2017

Envie d'un gratin bien réconfortant ? J'ai cette recette en stock depuis quelques semaines et il serait peut-être le temps de la publier car la fin de la saison des courges approche. Nous avons d'ailleurs écoulé toute notre production !

Cette recette est issue du livre fétiche d'Arthur "recevoir en bio" de Cléa et elle est toute aussi bonne que toutes les autres... On a remplacé les galets d'épinards par de la mâche et c'était top !

Gratin de coquillettes au potimarron

Pour 4 personnes

  • 1 potimarron de petite taille
  • 200 ml de lait végétal
  • 250 g de coquillettes
  • 40 g d'huile d'olive
  • 40 g de farine de blé T65
  • quelques bouquets de mâche
  • 50 g de gruyère râpé
  • 1/4 de c à c de noix de muscade râpée
  • 4 c à s de chapelure
  • 2 c à s de graines de courge

 

Couper le potimarron en 8 sans le peler. Enlever les graines puis le faire cuire à l'étouffée pendant une vingtaine de minutes jusqu'à ce que la chair soit bien tendre. Mixer la chair avec le lait et ajouter éventuellement un peu d'eau de cuisson afin d'obtenir la consistance d'un velouté.

Faire cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau bouillante salée comme indiqué sur le paquet. Pendant ce temps, faire chauffer l'huile dans une casserole sur feu vif. Ajouter la farine en une seule fois et mélanger pour former un roux. Laisser cuire pendant 3 ou 4 minutes puis délayer petit à petit avec le velouté de potimarron précédemment réalisé. Arrêter de délayer lorsque la consistance souhaitée est obtenue (comme une béchamel).

Ajouter les feuilles de mâche, le gruyère râpé et la noix de muscade. Bien mélanger. Saler et poivrer.

Egoutter les pâtes et mélanger avec la sauce puis verser le tout dans un plat à gratin. Parsemer de chapelure et de graines de courges.

Faire cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 20 minutes. Déguster sans attendre. 

Gratin de coquillettes au potimarron

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes, #Recettes d'Arthur, #Tout un plat, #Veggie

Repost0

Publié le 22 Janvier 2017

Je me suis laissée tenter par une variante du traditionnel parmentier de boeuf à la purée de pommes de terre. Je lui préfère nettement la version au potiron et au canard mais j'ai voulu tester cette recette à base de veau, potimarron et noisettes.

Cette recette vaut le détour car elle est pleine de saveurs subtiles, le veau haché est bien plus gourmand que le boeuf, le potimarron a cuit avec de la cardamome et les noisettes torréfiées apportent un super twist à cette recette, je vous la conseille de toute urgence !

Parmentier de potimarron au veau et aux noisettes

Pour 4 personnes

  • 800 g de veau haché
  • 2 petits potimarrons bio
  • 1 oignon émincé
  • 1 gousse d'ail
  • 60 g de noisettes
  • 3 gousses de cardamome verte
  • huile d'olive
  • sel, poivre du moulin

 

Bien laver les potimarrons, les couper en 2 puis les épépiner. Les couper en petits morceaux puis les faire revenir dans un peu d'huile d'olive dans une grande poêle. Puis ajouter un fond d'eau et la cardamome. Saler, poivrer et recouvrir d'un cercle de papier sulfurisé troué en son centre. Faire cuire 30 minutes.

 

Pendant ce temps, faire revenir l'oignon haché et la gousse d'ail hachée dans un filet d'huile d'olive. Puis ajouter le veau, saler et poivrer et faire rissoler.

 

Préchauffer le four à 200°C. Faire torréfier à sec les noisettes entières puis les concasser grossièrement. Verser le veau au fond d'un plat à gratin. Y ajouter la moitié des noisettes. Puis enlever la cardamome du potimarron cuit, le réduire en purée ou l'écraser grossièrement à la fourchette.

 

Répartir au-dessus de la viande la purée de potimarron, parsemer des noisettes restantes et enfourner pour une quinzaine de minutes, le temps que la purée commence à dorer.

 

J'ai servi ce gratin avec de jeunes pousses d'épinard et je vais le refaire très vite car c'était TROP TROP bon !!

 

Recette issue du Saveurs n°207

 

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Tout un plat

Repost0

Publié le 2 Mai 2016

Comme tous les mois, dès que je reçois mon magazine SAVEURS dans ma boîte aux lettres, je le feuillette et il y toujours une recette qui me tape dans l’œil et que je réalise dans les 3 jours. Il s'agit d'ailleurs souvent de la recette de couverture, mais pas cette fois-ci. Ce mois-ci j'ai flashé sur cet œuf mollet pané et compagnie car j'avais déjà une botte d'asperges dans mon bac à légumes et car c'est le genre de plat que j'adore... Mais je ne m'attendais pas à ce que le fait de paner des œufs mollets soit aussi technique ! Car qui dit œuf mollet dit jaune coulant à l’intérieur, ce n'est donc pas évident à manipuler mais après en avoir bavé, le résultat était dans l'assiette ! C'est un pur délice et une de mes meilleures recettes de ces 6 derniers mois. Si vous avez un peu de temps devant vous, je vous la recommande !

Oeuf mollet pané aux graines, pâtes au pesto de roquette et asperges vertes

Pour le pesto

  • 120 g de roquette
  • 50 g de pignons de pin
  • 10 cl d'huile d'olive
  • 2 c à s de parmesan râpé
  • 1 gousse d'ail pelée et dégermée

Pour les œufs panés

  • 5 œufs
  • 6 c à s de chapelure
  • 4 c à s de farine
  • 3 c à c de graines de pavot
  • 2 c à s de graines de courge concassées
  • 2 c à c de graines de sésame
  • de l'huile de friture

Pour le reste

  • 500 g de spaghettis ou linguine
  • 1 botte de fines asperges vertes
  • 1 poignée de roquette
  • 2 c à s de pignons de pin
  • 2 c à s d'huile d'olive
  • sel, poivre du moulin

Préparer le pesto : laver et essorer la roquette, la placer dans le bol d'un robot avec les pignons, le parmesan et l'ail. Saler et poivrer. Ajouter l'huile d'olive et mixer le tout jusqu'à obtention d'un pesto bien onctueux. Réserver.

Laver et couper la queue des asperges puis les cuire quelques minutes dans de l'eau bouillante salée. Égoutter et réserver.

Préparer les œufs. Porter une casserole d'eau salée à ébullition.Faire cuire 4 œufs pendant 5 minutes, les égoutter puis les rafraîchir longuement sous de l'eau froide afin de stopper la cuisson. Ecaler très délicatement les œufs. Mélanger la chapelure avec les graines.

Déposer la farine dans une première assiette. Dans une deuxième assiette (creuse), battre le cinquième œuf en omelette avec du sel et du poivre. Dans une troisième assiette, déposer la chapelure aux graines. Rouler délicatement les œufs dans la farine, puis dans l’œuf battu puis dans la chapelure.

Cuire les pâtes al dente. Ne pas oublier de prélever quelques cuillères à soupe d'eau de cuisson. Dans un plat, mélanger délicatement les pâtes, le pesto et l'eau de cuisson. Parsemer de pignons de pin torréfiés 2 min dans une poêle chaude. Ajouter la roquette fraîche.

Faire chauffer de l'huile dans une sauteuse. Y faire dorer rapidement les œufs panés. Egoutter sur du papier absorbant et servir aussitôt accompagné des pâtes au pesto et des asperges.

Un délice et comme on le voit sur la photo, le jaune d’œuf coule...

Recette issue du saveurs n°228

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes, #Tout un plat

Repost0

Publié le 28 Mars 2016

Ça y est, le weekend de 3 jours touche à sa fin et la famille reprend demain le chemin du travail et de l'école. Pas de panique ! Voici une recette pour un soir de grande flemme, efficacité maximale pour un résultat parfait sans passer 3 heures aux fourneaux. J'ai trouvé cette recette lors d'une de mes nombreuses errances sur la blogosphère culinaire. Désolée pour la qualité de la photo, je vais rapidement en refaire et je ferai une photo à la lumière du jour avec un vrai appareil photo :-)

Vous pouvez utiliser un pot de ratatouille maison ou de la ratatouille bio du commerce (pour certaines marques, la composition est nickel et ça dépanne bien les soirs de flemme...).

Gâteau de semoule à la ratatouille et au thon

Pour 4 personnes

  • 3 oeufs
  • 650 g de ratatouille bio
  • 1 boîte de thon au naturel
  • 110 g de semoule de blé crue
  • sel, poivre du mouli, ras el hanout

 

Dans un saladier, fouetter les oeufs puis ajouter la semoule et la ratatouille. Bien épicer (j'ai ajouté du ras el hanout). Saler et poivrer. Ajouter le thon égoutté puis bien mélanger. Verser l'ensemble dans un moule en silicone puis enfourner pour 30 minutes de cuisson à 150°C.

 

Je l'ai testé chaud avec une salade verte mais il parait que froid pour un pique-nique c'est top aussi. Je n'en doute pas !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Tout un plat

Repost0

Publié le 21 Février 2016

ou comment je suis en train de devenir flexivore. Attention, cet article risque d'être long !

Un flexivore est un terme à la mode dont on entend beaucoup parler ces derniers temps. On pourrait qualifier de flexivore une personne qui mange de la viande mais qui choisit d'en limiter sa consommation.

Pourquoi ce choix ? Plusieurs raisons à cela : la suppression des produits laitiers de mon alimentation il y a maintenant 2 ans m'a progressivement tournée vers d'autres lectures, d'autres livres de recettes, d'autres blogs culinaires et je vais de découvertes en découvertes ! Et donc des découvertes qu'il existe une autre manière de s'alimenter, meilleure pour notre santé, meilleure pour notre planète... Finis les gâteaux plein de sucre raffiné, de beurre et de crème riches en acides gras saturés et place à d'autres produits.

Remplacer le beurre par des purées d'oléagineux, personnellement, je trouve que cela a fait découvrir à mon palais de nouvelles saveurs très agréables.

De plus, la consommation de viande a un impact négatif sur l'environnement : il faut 15 000 litres d'eau pour produire 1 kg de viande de bœuf et seulement 800 litres d'eau pour 1 kg de blé... A l'échelle de la planète, les gaz à effet de serre produits par l'élevage sont plus importants que ceux rejetés par tous les types de transport existants ! Cela fait réfléchir, non ?

Personnellement, je ne mange pas de viande ou de poisson à tous les repas même si j'aime cela mais nous avons désormais choisi au sein de la famille de faire une journée sans viande. Plusieurs buts : préserver notre santé, penser aux animaux, l'impact sur la biodiversité, les ressources en eau, le monde marin, etc.

Bref, revenons-en à cette délicieuse recette de la gourmandise selon Angie qui m'a vraiment ouvert au remplacement de la viande dans nos recettes traditionnelles par des protéines végétales, ici du tofu fumé.

Bouchées à la reine ou vol-au-vent au tofu fumé {vegan}...

Pour 6 vols au vent

  • 200 g de tofu fumé
  • 20 cl de lait de riz
  • 200 g de champignons bruns de Paris
  • 150 g de châtaignes
  • 3 c à s d'huile d'olive
  • 2 échalotes
  • 2 c à s de farine
  • 6 croûtes pour vols au vent
  • sel, poivre du moulin

 

Eplucher les échalotes, les hacher et les faire revenir dans une c à s d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient translucides. Couper en dés le tofu, les champignons et les châtaignes et les ajouter aux échalotes. Faire cuire pendant 5 minutes puis réserver.

 

Dans une casserole, mélanger 2 c à s d'huile d'olive avec la farine afin de faire un roux. Faire cuire 1 minute puis ajouter progressivement le lait de riz jusqu'à obtention d'une béchamel légèrement épaisse. Saler et poivrer. Incorporer la sauce au tofu et légumes.

 

Garnir les croûtes et enfourner dans un four préalablement chauffé à 180°C (th.6) pour un quinzaine de minutes. A accompagner d'un bon riz basmati et quelques brins de persil.

 

Et là, je dis banco ! Un vrai régal, même Mr Caouète qui est plutôt carnivore à adoré !!

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Veggie, #Tout un plat

Repost0

Publié le 30 Janvier 2016

J'adore la cuisine marocaine et parmi mes plats préférés, il y a la pastilla ! Mmmmh, une pastilla de pigeon aux amandes. Je n'en avais jamais réalisé à la maison, alors quand j'ai vu dans le hors-série Saveurs pour les fêtes (le n°22) cette recette de pastilla de pintade aux abricots, je n'ai pas pu résister. Juste un conseil : il faut avoir du temps devant soi car il faut cuire la pintade puis entièrement dépiauter la volaille puis monter les feuilles de brick... Mais le jeu en vaut la chandelle, c'est juste divin !

Pastilla de pintade aux abricots

Pour 4 personnes

  • 1 pintade de 1,2 kg à 1,4 kg désossée
  • 2 gros oignons
  • 1 c à c de cannelle en poudre
  • 4 c à s de miel liquide
  • 30 cl de fond de volaille
  • 12 feuilles de brick
  • 15 abricots secs moelleux
  • 80 g de pignons de pin
  • 1 petit bouquet de coriandre
  • 60 g de beurre fondu
  • 5 cl d'huile d'olive
  • 1 c à c de sucre glace
  • sel, poivre du moulin

Éplucher et émincer les oignons. Les faire fondre dans une cocotte avec de l'huile d'olive. Ajouter les morceaux de pintade, les laisser dorer 5 minutes de chaque côté. Saler, poivrer, ajouter la moitié du miel et la cannelle. Laisser légèrement caraméliser et ajouter le fond de volaille. Couvrir la cocotte et laisser cuire environ 1h30 sur feu moyen. Vérifier la cuisson car la chair doit être fondante.

Sortir les morceaux de pintade de la cocotte, désosser les cuisses et les hacher grossièrement à l'aide d'un couteau. Couper les abricots en morceaux, les verser dans la cocotte et faire réduire le jus de cuisson pour qu'il en reste environ 10 cl.

Faire griller les pignons de pin 5 min dans une poêle sans matière grasse. Mettre la chair de la pintade et les pignons dans la sauce, ajouter la coriandre ciselée et le reste du miel, mélanger et laisser refroidir le tout.

Préchauffer le four à 180°C (th.6). Faire fondre le beurre puis beurrer un grand moule rectangulaire. Couper les feuilles de brick en rectangles de la taille du moule. Déposer 3 rectangles dans le fond du plat en beurrant chaque feuille avec un pinceau. Répartir un tiers de la préparation dessus puis couvrir avec 3 autres feuilles beurrées. Répartir un autre tiers de préparation puis couvrir avec 3 nouveaux rectangles beurrés et, enfin le reste de la farce et les 3 derniers rectangles beurrés.

Couvrir avec une feuille de papier aluminium et enfourner pour 30 minutes de cuisson. 5 min avant la fin de la cuisson, retirer l'alu pour faire dorer le dessus.

Sortir la pastilla, la découper en morceaux et saupoudrer de sucre glace. Servir avec un peu de verdure.

C'est long à préparer mais on oublie tout dès la première bouchée. Excellent week-end !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Tout un plat

Repost0

Publié le 25 Octobre 2015

Je pense que c'est ma meilleure recette de plat de cette année 2015. Rien que ça ! Cette recette populaire anglaise issue du saveurs n°223 est juste sublime ! La sauce béchamel faite à base du jus de cuisson des légumes, l'ajout de zeste de citron, le mélange des 3 sortes de poissons font que ce plat est une réussite totale !

Vite, la recette ! (c'est un peu long à réaliser mais tellement bon !)

Fish pie

Pour 8 personnes

  • 350 g de saumon
  • 300 g d'églefin
  • 300 g de haddock
  • 200 g de champignons de Paris
  • 2 petits poireaux
  • 60 cl de bouillon de coquillages ou bouillon de légumes
  • 15 cl de vin blanc
  • 25 g de beurre
  • 25 g de farine
  • 3 échalotes
  • 2 c à s d'huile d'olive
  • 1 citron bio
  • 2 c à s de persil haché
  • sel, poivre du moulin

Pour la purée

  • 1,2 kg de pommes de terre farineuses
  • 15 cl de crème de soja
  • 10 g de beurre coupés en petits dés
  • 5 à 10 cl de lait végétal
  • 2 jaunes d’œuf
  • noix de muscade

Préparer les légumes. Éplucher et émincer les champignons, les poireaux et les échalotes. Faire suer les échalotes dans l'huile d'olive. Lorsqu’elles sont translucides, verser le vin blanc et faire réduire presque à sec. Verser ensuite le bouillon et laisser bouillir à petit frémissement pendant 10 minutes. Ajouter ensuite les champignons et poireaux. Poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Filtrer, récupérer le bouillon et réserver les légumes.

Réaliser un roux : faire fondre le beurre, ajouter la farine, mélanger au fouet et cuire 2 minutes sans coloration. Verser peu à peu le fumet tout en continuant de fouetter énergiquement pour éviter les grumeaux. Lorsque la béchamel épaissit et commence à bouillir, retirer du feu.

Préparer la purée. Éplucher les pommes de terre et les couper en morceaux. Les faire cuire pendant une vingtaine de minutes. Laisser égoutter 5 minutes les pommes de terre après cuisson. Passer à l'écrase-purée. Ajouter la crème et les jaunes d’œuf puis mélanger. Ajouter un peu de lait végétal pour liquéfier légèrement la purée. Ajouter beaucoup de noix de muscade afin de bien relever la purée. Saler et poivrer.

Préparer le gratin. Couper le saumon et l'églefin en cubes de 3 cm et le haddock en dés d'1 cm. Lorsque la béchamel a refroidi, la verser sur les légumes dans un plat à gratin. Ajouter les morceaux de poissons, le persil plat haché, le zeste du citron ainsi que le jus d'1/2 citron. Bien mélanger. Recouvrir de purée en prenant soin de laisser 1 cm de libre sur le pourtour. Lisser à l'aide d'une spatule et utiliser le dos d'une cuiller pour dessiner un décor. Parsemer de dés de beurre et enfourner à four chaud (200°C) pendant 25 à 30 minutes, la purée doit être dorée.

Un DE-LI-CE !!

Fish pie

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Poissons, #Tout un plat

Repost0

Publié le 9 Septembre 2015

Vite, vite, la saison des aubergines va bientôt se terminer, il faut en profiter ! Ce légume, je l'adore, surtout quand il est fondant dans un gratin comme dans une moussaka ou à la parmiggiana. J'avais déjà réalisé une recette ressemblante avec de la viande (voir ici) mais cette fois-ci, je pense m'être rapprochée de la recette originale, à savoir un gratin de légumes végétarien. Un peu long à préparer pour la cuisson des aubergines mais cela vaut le coup, elles sont tellement fondantes dans ce gratin !!

Aubergines à la parmiggiana

Pour 8 personnes

  • 5 grosses aubergines
  • 300 g de mozzarella di bufala
  • 100 g de parmesan râpé
  • 3 c à s de gros sel
  • huile d'olive
  • 700 g de passata
  • 15 tomates cerises
  • 1 gros oignon ciselé
  • 3 gousses d'ail
  • 2 feuilles de laurier
  • 4 brins de thym frais
  • basilic frais
  • sel, poivre du moulin

Couper les aubergines en tranches d'1 cm d'épaisseur. Les ranger dans un plat et parsemer de gros sel et laisser dégorger une petite heure.

Préparer la sauce tomate : faire suer l'oignon dans de l'huile d'olive, verser la passata, ajouter les tomates cerises coupées en 2, le laurier et le thym frais. Laisser mijoter sur feu doux pendant une bonne demie-heure en remuant de temps en temps. Ajouter l'ail à mi-cuisson. Puis assaisonner en goûtant, retirer les herbes et mixer.

Préchauffer le gril du four. Sécher les tranches d'aubergine sur du papier absorbant. Les ranger sur une plaque de four et les badigeonner généreusement d'huile d'olive sur les 2 faces à l'aide d'un pinceau. Enfourner pour 5 minutes de chaque côté : les aubergines doivent être dorées. C'est ce qui prend le plus de temps, j'ai fait 5 plaques d'aubergines !!

Dans un grand plat à gratin, verser une fine couche de sauce tomate. Recouvrir de lamelles d'aubergine, étaler une couche de sauce tomate. Répartir la moitié des dés de mozzarella. Répéter l'opération puis finir par une couche d'aubergines nappée de sauce tomate.

Enfourner dans le four préchauffé à 180°C (th.6). A mi-cuisson, recouvrir le dessus de parmesan râpé. Il est temps de passer à table lorsque le dessus est bien gratiné. Décorer avec quelques feuilles de basilic.

MIAM !!! Pourquoi est-ce l'été ne dure pas toute l'année ?

Je vous recommande la passata de la marque Mutti (je n'ai pas d'actions chez eux) mais ce coulis de tomates au naturel est divin et est garanti 100% tomates italiennes, pas comme les tomates pelées de certains grands groupes dont je tairais le nom et qui proviennent tout droit de.... Chine !!!

Recette inspirée du Saveurs n°222

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Tout un plat, #Veggie

Repost0