Publié le 29 Avril 2014

Hein ? Un far breton au jus de pommes, quelle drôle d'idée ! Je ne savais pas que cela existait avant de voir cette recette sur le très joli blog Wonderful breizh tenu à 4 mains par Céline et Marjolaine. Le far, ici, tout le monde adore (voir la recette maintes et maintes fois testée ici). Et comme depuis un peu plus de 2 mois, j'ai arrêté de consommé des produits laitiers, cette recette tombait plutôt bien !

Donc j'ai un peu transformé la recette de Tante Séra et je l'ai adaptée à la taille de mon plat (tu ne m'en voudras pas Marjolaine ?), à la place du sucre blanc, j'y ai mis du sucre non raffiné et à la place du beurre de la purée d'amandes. Et verdict, excellent avec ce petit goût de compote de pommes !

Far aux pruneaux au jus de pomme

Pour 4 gourmands (tous les ingrédients sont bio)

  • 3 œufs
  • 190 g de farine
  • 50 g de sucre blond de canne
  • 50 g de sucre muscovado
  • 3/4 L de jus de pomme
  • 20 g de purée d'amandes
  • une poignée de pruneaux dénoyautés
  • 4 cl de rhum ambré

Faire macérer les pruneaux dans le rhum. Préchauffer le four à 180°C (th.6).

Mélanger les sucres et la farine. Ajouter les 3 œufs et bien fouetter. Incorporer la purée d'amandes et puis verser doucement le jus de pomme en fouettant bien au fur et à mesure jusqu'à obtention d'une pâte bien homogène et bien liquide.

Huiler un plat avec un papier essuie-tout imbibé d'huile de tournesol. Fariner légèrement les pruneaux égouttés, verser le surplus de rhum dans la pâte. Verser la pâte dans le plat, y ajouter les pruneaux et enfourner pour 1 h - 1h15 de cuisson (cela dépendra des fours). A partir de 50 minutes, recouvrir le plat d'un papier aluminium pour éviter qu'il ne colore de trop.

Laisser soit tiédir, soit refroidir. Tiède, il a plus le goût de compote de pomme et a plus la texture de compote tandis que froid, son goût et sa texture (+ ferme) se rapprochent de la recette originale.

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Goûters

Repost0

Publié le 23 Avril 2014

Aujourd'hui, c'était inspiration indienne au dîner : du curry, du sucré-salé, le tout agrémenté de quinoa. C'était tellement bon que j'en referai la semaine prochaine !

Poulet à l'indienne : champignons, raisins et pommes

Pour 4 personnes

  • 2 beaux blancs de poulet fermier
  • 2 pommes elstar bio
  • 1 poignée de raisins de Corinthe
  • 1 gros oignon
  • 300 g de champignons de Paris
  • 2 c à s de curry fort*
  • 150 g de quinoa
  • Huile d'olive

Faire macérer les raisins secs dans un peu d'eau. Éplucher et ciseler l'oignon. Le faire revenir dans un peu d'huile d'olive. Éplucher les pommes et les détailler en gros cubes. Les ajouter à l'oignon et saupoudrer avec 1 c à s de curry. Mouiller avec 2 c à s d'eau. Faire cuire quelques minutes. Pendant ce temps, couper les champignons en tranches puis les ajouter au mélange précédent.

Découper les blancs de poulet en grosses lanières, les ajouter à l'ensemble et saupoudrer de la 2ème cuillère de curry. Ajouter les raisins secs. Faire cuire quelques minutes. Réserver.

Faire cuire le quinoa dans un grand volume d'eau salée bouillante pendant 15 minutes. Égoutter. Réchauffer le mélange au poulet puis servir.

C'était tellement bon que tout a été englouti en 2 temps trois mouvements, j'ai à peine eu le temps de prendre une photo pas très jolie, j'avais trop faim !

*curry fort, mon préféré, c'est le Sharwoods fort et non pas mild, rien à voir avec les autres marques.

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Viandes

Repost0

Publié le 19 Avril 2014

Toute la recette est dans le titre...

Vive les légumes de printemps ! Chaque année c'est ce que je me dis quand je vois sur les étals du marché les jeunes carottes, les jeunes navets, la rhubarbe, les radis et surtout les asperges !!

Aujourd'hui, je vous présente ma recette préférée à base d’asperges, il s'agit d'une libre adaptation des asperges à la flamande. En effet, en Belgique, on les mange chaudes avec du beurre fondu, du persil et de l’œuf dur. Moi, je remplace le beurre fondu par de l'huile d'olive (ce qui est plus sain et meilleur pour mes papilles, ma peau et mon cholestérol mais ce n'est que mon avis...).

Asperges à ma façon : œuf dur, huile d'olive et persil

Et comme je disais, tous les ingrédients sont dans le titre !

Pour 4 personnes

  • 16 belles asperges
  • 3 œufs bio cuits durs
  • de l'huile d'olive fruitée
  • 1 botte de persil
  • fleur de sel, poivre du moulin

Éplucher les asperges minutieusement sinon il restera des fils. Les cuire dans une grande casserole avec un fond d'eau dedans. Le temps de cuisson va dépendre de leur diamètre (entre 8 et 10-12 minutes pour les plus grosses).

Pendant ce temps, écaler les œufs durs et les écraser à la fourchette. Laver le persil, l'égoutter et le hacher grossièrement.

Egoutter les asperges. Ne pas jeter l'eau de cuisson, elle servira pour réaliser une délicieuse crème d'asperges (recette ici).

Dresser les assiettes : disposer 4 asperges par assiette, répartir les oeufs durs et le persil dessus. Terminer par un généreux filet d'huile d'olive, de la fleur de sel par dessus et un tout de moulin à poivre.

A déguster tiède !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Entrées

Repost0

Publié le 16 Avril 2014

En ce moment, miss Caouète me demande des cupcakes toute les semaines. Maintenant, on connait la recette qu'on aime par cœur et surtout elle fait presque tout toute seule. Je fais les pesées et elle se débrouille jusqu'au versement dans les caissettes ! Cette fois-ci, vu que Pâques approche et que Sandrine m'a donné l'idée (merci !), on a réalisé un glaçage nid de Pâques.

J'ai repris la recette diffusée précédemment sur le blog, elle plait aux enfants et aux grands et j'ai changé la couleur du colorant ainsi que la garniture et le tour est joué !

Cupcakes comme des nids de Pâques

Pour 8 cupcakes

  • 2 œufs
  • 100 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 120 g de farine
  • quelques gouttes d'extrait de vanille
  • 115 g de mascarpone
  • 45 g de sucre glace
  • 4 gouttes de colorant jaune
  • quelques œufs de Pâques liqueur

Dans un saladier, bien mélanger les œufs avec les 2 types de sucre jusqu'à ce que le mélange devienne bien mousseux. Ajouter ensuite le beurre fondu et l'extrait de vanille puis bien mélanger.

Préchauffer le four à 180°C (th. 6). Ajouter ensuite progressivement la farine et la levure tamisées. Déposer de jolies caissettes dans des moules à muffins puis verser la préparation dedans (ne pas dépasser les 2/3 en volume car cela va gonfler à la cuisson). Enfourner pour une vingtaine de minutes de cuisson. Laisser tiédir quelques minutes dans les moules puis les sortir jusqu'à refroidissement complet.

Pendant ce temps, préparer le glaçage : mélanger le mascarpone et le sucre glace délicatement, y ajouter le colorant. Puis déposer ce mélange dans une poche à douille lisse de 5 mm ou moins. Décorer les cupcakes comme souhaité et y déposer les petits œufs en sucre. Réserver au frais avant dégustation.

Et voici une autre photo quand on s'amuse avec le glaçage et les petits œufs ! :-)

Cupcakes comme des nids de Pâques

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Goûters

Repost0

Publié le 13 Avril 2014

... pour la ronde interblog de printemps !

Cela faisait longtemps que je n'y avais pas participé

Cette fois-ci, j'ai pioché une recette dans Ma cuisine gourmande, un blog que je ne connaissais et qui est très sympa. Et j'y ai vu la recette du marbré italien. Comme elle, je l'ai vu sur de nombreux blogs et je n'avais jamais pris le temps de le réaliser, ça y est, c'est chose faite !

Le marbré italien...

Pour un gâteau

  • 3 oeufs
  • 150 g de sucre
  • 190 g de farine
  • 62 ml d'huile de tournesol
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 2 c à s de cacao non sucré
  • 62 ml de lait
  • 1 c à s de vanille liquide

Séparer les blancs des jaunes, battre les jaunes avec la moitié du sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent, c'est-à-dire qu'ils deviennent bien mousseux.

Ajouter le lait, ajouter ensuite la farine mélangée à la levure puis l'huile.

Monter les blancs en neige en ajoutant les 75 g de sucre restants (en 3 fois). Les incorporer délicatement à la préparation précédente.

Diviser la pâte en 2 parties. Dans l'une ajouter le sirop de vanille, dans l'autre le cacao. Dans un moule à manqué rond en silicone, disposer en alternance des cuillérées de pâte, toujours disposer la nouvelle cuillère au centre de la précédente. Ainsi, la pâte va être rabattue vers l'extérieur. Et vous obtiendrez ce magnifique motif zébré de ce gâteau.

Enfourner à four préchauffé à 180°C pour environ 25 min.

Le marbré italien...

Il était très beau mais je ne sais pas ce qui c'est passé, il n'a pas levé de manière homogène, peut-être parce que j'ai été relativement lente à créer les zébrures, qu'à cela ne tienne, il était très bon et pas riche du tout !

Allons voir chez miss cocote ce qu'elle a trouvé chez moi ! Bon dimanche et bonne ronde !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Goûters

Repost0

Publié le 3 Avril 2014

En ce début de printemps, j'avais envie de fraîcheur... j'avais surtout envie de me débarrasser d'un paquet de galettes de riz qui traînait depuis des mois dans mes placards.

Je vous préviens tout de suite : il faut avoir du temps devant soi surtout quand c'est la première fois ! J'ai mis 1h30 à réaliser mes 13 rouleaux de printemps (oui, 13, c'est bizarre mais c'était le contenu de mon paquet -entier- de galettes !). Bon, je me suis appliquée et pas peu fière du résultat final. Voici :

Rouleaux de printemps - recette light -

Pour 13 rouleaux de printemps

  • 13 galettes de riz
  • 20 grosses crevettes roses
  • 1 salade batavia
  • une botte de menthe
  • 200 g de vermicelles de riz
  • 200 g de pousses de soja
  • huile de tournesol
  • 1 carotte
  • une poignée de cacahuètes

Il faut procéder en plusieurs étapes et avoir son plan de travail bien dégagé.

Décortiquer les grosses crevettes roses puis les couper en 2 dans le sens de la longueur.

Cuire les vermicelles : porter à ébullition un grand volume d'eau salée puis y plonger les vermicelles de riz pendant 5 minutes. Les égoutter puis les laisser refroidir dans un grand volume d'eau froide, la cuisson sera ainsi arrêtée et l'amidon aussi, ils colleront moins !

Faire des petits tas de vermicelles et les déposer sur une assiette. Déposer quelques gouttes d'huile de tournesol sur chaque petit tas au moyen d'une cuiller, cela sera plus facile à manipuler.

Laver la salade, les feuilles de menthe et les pousses de soja. Les essorer et les déposer sur différentes assiettes. Concasser les cacahuètes en brisures.

La partie la plus "casse-pieds" arrive : la manipulation des galettes de riz ! Il ne faut pas hésiter à utiliser beaucoup d'eau et de l'eau bien chaude. Il faut mouiller les galettes des 2 côtés et plutôt abondamment jusqu'à ce qu'elles soient bien souples. Un petit conseil : il ne faut pas les empiler sinon elles collent entre elles !

5° Le roulage des rouleaux.

Je me suis inspirée de la méthode décrite sur le blog "Invitations au voyages culinaires", c'est-à-dire que j'ai préparé mes galettes une à une en les laissant séparément sur un torchon humide et j'ai roulé mes rouleaux sur un couvercle de Tupperware° (c'était bien pratique).

Déposer une demi feuille de salade sur le bord inférieur de la galette de riz. Y déposer par dessus 3 ou 4 feuilles de menthe puis un petit tas de vermicelle, une poignée de pousses de soja. Ajouter ensuite quelques brisures de cacahuètes. Puis commencer à rouler doucement la galette en serrant bien. Rabattre ensuite les côtés.

Et puis, y glisser 3 tranches de crevettes et bien serrer le rouleau tout en tournant (mais pas trop fort quand même sinon la galette se déchire!). Terminer puis réserver au frais.

Nous les avons dégusté avec de la sauce pour nems, des feuilles de salade et une carotte râpée.

Rouleaux de printemps - recette light -

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Recettes asiatiques

Repost0