Articles avec #pates tag

Publié le 15 Mars 2017

Les pâtes, à la maison, on adore... J'ai regardé récemment dans mes placards, il y en a des kilos... De toutes les formes, des courtes, des longues, des introuvables en France, bref, c'est une vraie passion.

Pour le riz, on mange désormais régulièrement du riz complet, par contre, j'ai encore fait un essai récemment avec des pâtes complètes et... comment dire, on n'y arrive pas. On trouvait que cela avait une texture bizarre, un goût de carton...

Je vous propose donc aujourd'hui de délicieuses orecchiette aux brocolis comme en Italie (c'est Edda qui le dit et elle a bien raison, c'est un pur délice !). J'ai juste modifié un ingrédient par rapport à sa recette, je n'avais plus d'anchois, je les ai troquées contre de sardines... c'était excellent ! Ceci dit, je me rappelle d'excellents spaghetti aux sardines, citron et chapelure en Sicile. Je peux donc dire que cette recette de pâtes est proche de celles que l'on mange là-bas !

Orecchiette aux brocolis (et aux sardines...)

Pour 4 personnes

  • 400 g d'orecchiette (ou autres pâtes courtes)
  • 2 brocolis moyens
  • 1 boîte de sardines à l'huile d'olive de qualité
  • 2 gousses d'ail
  • huile d'olive vierge extra
  • piment de Cayenne
  • grana padano râpé
  • sel, poivre du moulin

 

Couper les brocolis en petites fleurettes ainsi que la base un peu plus coriace en petits dés. Porter à ébullition de l'eau dans une grande casserole puis la saler. Y plonger les brocolis et laisser cuire 8 minutes.

Y plonger les pâtes et laisser cuire à frémissement le temps indiqué sur la paquet (autour d'une dizaine de minutes).
 
Pendant ce temps, faire revenir l'huile d'olive de la boîte de sardines dans une poêle avec l'ail et les sardines. Laisser colorer le premier et fondre les deuxièmes puis ajouter le piment. Laisser cuire 2 à 3 minutes puis éteindre et écraser une peu l'ail dans l'huile avec une fourchette. Ajouter 2 c à s d'huile.
 
Égoutter les pâtes avec un peu d'eau de cuisson (2-3 cuillères) et les verser dans la poêle. Les faire sauter une minute en mélangeant pour bien enrober les pâtes et en ajoutant un peu d'huile d'olive.
 
Servir de suite bien chaud avec le fromage râpé.
 
Trop, trop bon, excellent appétit !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes

Repost0

Publié le 13 Février 2017

Envie d'un gratin bien réconfortant ? J'ai cette recette en stock depuis quelques semaines et il serait peut-être le temps de la publier car la fin de la saison des courges approche. Nous avons d'ailleurs écoulé toute notre production !

Cette recette est issue du livre fétiche d'Arthur "recevoir en bio" de Cléa et elle est toute aussi bonne que toutes les autres... On a remplacé les galets d'épinards par de la mâche et c'était top !

Gratin de coquillettes au potimarron

Pour 4 personnes

  • 1 potimarron de petite taille
  • 200 ml de lait végétal
  • 250 g de coquillettes
  • 40 g d'huile d'olive
  • 40 g de farine de blé T65
  • quelques bouquets de mâche
  • 50 g de gruyère râpé
  • 1/4 de c à c de noix de muscade râpée
  • 4 c à s de chapelure
  • 2 c à s de graines de courge

 

Couper le potimarron en 8 sans le peler. Enlever les graines puis le faire cuire à l'étouffée pendant une vingtaine de minutes jusqu'à ce que la chair soit bien tendre. Mixer la chair avec le lait et ajouter éventuellement un peu d'eau de cuisson afin d'obtenir la consistance d'un velouté.

Faire cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau bouillante salée comme indiqué sur le paquet. Pendant ce temps, faire chauffer l'huile dans une casserole sur feu vif. Ajouter la farine en une seule fois et mélanger pour former un roux. Laisser cuire pendant 3 ou 4 minutes puis délayer petit à petit avec le velouté de potimarron précédemment réalisé. Arrêter de délayer lorsque la consistance souhaitée est obtenue (comme une béchamel).

Ajouter les feuilles de mâche, le gruyère râpé et la noix de muscade. Bien mélanger. Saler et poivrer.

Egoutter les pâtes et mélanger avec la sauce puis verser le tout dans un plat à gratin. Parsemer de chapelure et de graines de courges.

Faire cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 20 minutes. Déguster sans attendre. 

Gratin de coquillettes au potimarron

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes, #Recettes d'Arthur, #Tout un plat, #Veggie

Repost0

Publié le 2 Mai 2016

Comme tous les mois, dès que je reçois mon magazine SAVEURS dans ma boîte aux lettres, je le feuillette et il y toujours une recette qui me tape dans l’œil et que je réalise dans les 3 jours. Il s'agit d'ailleurs souvent de la recette de couverture, mais pas cette fois-ci. Ce mois-ci j'ai flashé sur cet œuf mollet pané et compagnie car j'avais déjà une botte d'asperges dans mon bac à légumes et car c'est le genre de plat que j'adore... Mais je ne m'attendais pas à ce que le fait de paner des œufs mollets soit aussi technique ! Car qui dit œuf mollet dit jaune coulant à l’intérieur, ce n'est donc pas évident à manipuler mais après en avoir bavé, le résultat était dans l'assiette ! C'est un pur délice et une de mes meilleures recettes de ces 6 derniers mois. Si vous avez un peu de temps devant vous, je vous la recommande !

Oeuf mollet pané aux graines, pâtes au pesto de roquette et asperges vertes

Pour le pesto

  • 120 g de roquette
  • 50 g de pignons de pin
  • 10 cl d'huile d'olive
  • 2 c à s de parmesan râpé
  • 1 gousse d'ail pelée et dégermée

Pour les œufs panés

  • 5 œufs
  • 6 c à s de chapelure
  • 4 c à s de farine
  • 3 c à c de graines de pavot
  • 2 c à s de graines de courge concassées
  • 2 c à c de graines de sésame
  • de l'huile de friture

Pour le reste

  • 500 g de spaghettis ou linguine
  • 1 botte de fines asperges vertes
  • 1 poignée de roquette
  • 2 c à s de pignons de pin
  • 2 c à s d'huile d'olive
  • sel, poivre du moulin

Préparer le pesto : laver et essorer la roquette, la placer dans le bol d'un robot avec les pignons, le parmesan et l'ail. Saler et poivrer. Ajouter l'huile d'olive et mixer le tout jusqu'à obtention d'un pesto bien onctueux. Réserver.

Laver et couper la queue des asperges puis les cuire quelques minutes dans de l'eau bouillante salée. Égoutter et réserver.

Préparer les œufs. Porter une casserole d'eau salée à ébullition.Faire cuire 4 œufs pendant 5 minutes, les égoutter puis les rafraîchir longuement sous de l'eau froide afin de stopper la cuisson. Ecaler très délicatement les œufs. Mélanger la chapelure avec les graines.

Déposer la farine dans une première assiette. Dans une deuxième assiette (creuse), battre le cinquième œuf en omelette avec du sel et du poivre. Dans une troisième assiette, déposer la chapelure aux graines. Rouler délicatement les œufs dans la farine, puis dans l’œuf battu puis dans la chapelure.

Cuire les pâtes al dente. Ne pas oublier de prélever quelques cuillères à soupe d'eau de cuisson. Dans un plat, mélanger délicatement les pâtes, le pesto et l'eau de cuisson. Parsemer de pignons de pin torréfiés 2 min dans une poêle chaude. Ajouter la roquette fraîche.

Faire chauffer de l'huile dans une sauteuse. Y faire dorer rapidement les œufs panés. Egoutter sur du papier absorbant et servir aussitôt accompagné des pâtes au pesto et des asperges.

Un délice et comme on le voit sur la photo, le jaune d’œuf coule...

Recette issue du saveurs n°228

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes, #Tout un plat

Repost0

Publié le 1 Avril 2016

Voici un de mes 10 plats préférés. J'ai repris ce grand classique de la cuisine italienne et je l'ai customisé avec un magnifique ingrédient : des langoustines ! C'est le début de la saison des langoustines ! Quel délice ce plat de pâtes, simplissime mais tellement savoureux !

Il est impératif de prendre de bons ingrédients pour que l'osmose se fasse : des fruits de mer de première fraîcheur, des pâtes de grande qualité, de la très bonne huile d'olive et du persil du jardin, miam, miam !

Spaghetti alle vongole

Pour 4 personnes

  • 500 g de spaghettis de très bonne qualité
  • 800 g de grosses coques ou palourdes
  • 1 bouquet de persil
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 2 dents d'ail
  • huile d'olive
  • quelques tomates cerises
  • sel, poivre du moulin

Cuire les langoustines, c'est-à-dire les plonger dans un grand volume d'eau bouillonnante salée. Une fois que l'ébullition a repris, elles sont cuites. Les égoutter puis les rincer à l'eau froide, cela stoppera la cuisson.

Faire tremper les coquillages dans de l'eau froide légèrement salée et changer 2 fois l'eau avant de les égoutter. Hacher l'ail et le faire revenir dans un filet d'huile d'olive. Ajouter les coques et le vin blanc, faire cuire jusqu'à ce que les coques s'ouvrent. Poivrer.

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes dans une eau très légèrement salée car la sauce sera salée avec les coquillages ! Garder 5 c à s d'eau de cuisson.

Une fois les coques cuites, ajouter les tomates cerises, arrêter le feu et couvrir. Laisser au chaud jusqu'à ce que les pâtes soient cuites. Égoutter les pâtes puis les reverser dans la casserole, ajouter l'eau de cuisson, les coques et le jus de cuisson puis le persil ciselé, quelques tours de moulin à poivre et le tour est joué ! Il ne reste plus qu'à se régaler !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes

Repost0

Publié le 12 Mars 2016

En faisant du rangement dans mes placards, je suis tombée sur un paquet de pâtes que j’avais ramené de Sicile. Ces pâtes en forme d'anneau m'avaient fait envie car je n'en avais jamais vues de telles ici.

Le nom de ma recette est un peu pompeux car j'en ai profité pour les accommoder avec des restes du frigo et du congélateur (un reste de passata, un reste de chair à saucisse, un poivron, quelques champignons) et le tour est joué !

C'était délicieux et ces pâtes étaient d'une qualité...

Annelletti à la méditerranéenne

Pour 4 personnes

  • 400 g d'annelletti (ou autres pâtes courtes)
  • 1 échalote
  • 6 champignons bruns de Paris
  • 50 ml de passata de tomates italiennes
  • 1 poivron rouge
  • 250 g de chair à saucisse
  • origan
  • huile d'olive

Faire revenir l'échalote préalablement ciselée dans un peu d'huile d'olive. Y ajouter la chair à saucisse. Pendant ce temps, découper le poivron rouge en lanières ainsi que les champignons. Les ajouter à la viande après quelques minutes de cuisson puis arroser avec la passata. Ajouter 2 pincées d'origan séché. Faire mijoter de 10 à 15 minutes.

Pendant ce temps, cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet. Les égoutter puis servir avec le mélange viande - légumes. Y ajouter éventuellement du parmesan râpé.

Régalez-vous !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes

Repost0

Publié le 20 Janvier 2016

L'autre soir, 2 de mes potimarrons commençaient à s’abîmer, j'ai voulu les cuire au four et puis au cour de la cuisson, j'ai eu envie de les associer à un plat de pâtes. Il en est ressorti un délicieuse recette de pâtes rapidement réalisée et bien goûteuse !

Spaghettis au potimarron rôti et à la pancetta

Pour 4 personnes

  • 500 g de spaghettis
  • 2 petits potimarrons bio
  • 150 g de pancetta
  • huile d'olive
  • thym frais
  • sel, poivre du moulin
  • parmesan râpé

Bien laver les potimarrons, les couper en 2. Enlever les graines. Puis les couper en tranches. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, disposer les tranches de potimarron dessus. Préchauffer le four à 180°C. Huiler les tranches de potimarron à l'aide d'un pinceau de cuisine et parsemer de thym frais. Enfourner pour 30 min de cuisson.

Pendant ce temps, griller la pancetta à sec dans une poêle antiadhésive, réserver. Puis, cuire les pâtes al dente selon les recommandations du paquet.

Une fois les potimarrons cuits, les mélanger aux pâtes avec quelques cuillères à soupe d'eau de cuisson, du sel et du poivre du moulin. Ajouter la pancetta grillée, un filet d'huile d’olive et saupoudrer de parmesan. Ca y est, c'est prêt !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes

Repost0

Publié le 24 Septembre 2015

C'est la saison des champignons ! Ceci dit, depuis que j'ai découvert le mélange de champignons cuisinés de Picard, on en mange toute l'année à la maison à condition de bien les assaisonner !

Récemment, j'ai eu envie d'accompagner un dos de cabillaud avec ces champignons et des linguine. Un plat tout simple mais extrêmement goûteux et qui peut se décliner en cette saison avec des champignons frais.

Dos de cabillaud poêlé, linguine aux champignons à la crème

Pour 4 personnes

  • 600 g de dos de cabillaud
  • 400 g de linguine
  • 1 sachet de 300 g de mélange de champignons
  • 1 gousse d'ail
  • quelques branches de persil
  • 1 échalote
  • 1/2 brique de crème de soja
  • sel et poivre du moulin
  • huile d'olive

Faire chauffer de l'huile d'olive dans une poêle, y faire revenir la gousse d'ail écrasée et l'échalote ciselée. Une fois translucide, ajouter les champignons congelés et faire cuire à feu doux pendant 12 minutes. Saler, poivrer et ajouter la moitié du persil quelques minutes avant la fin de la cuisson. Ajouter la crème de soja et bien mélanger le tout.

Pendant ce temps, faire saisir le dos de cabillaud dans une autre poêle préalablement huilée. Cuire 5 minutes d'un côté puis retourner le poisson. Cuire les linguine dans un grand volume d'eau bouillante salée pendant le temps indiqué sur le sachet. Puis égoutter les pâtes.

Dresser les assiettes : un bon morceau de cabillaud, des linguine et napper avec les champignons et la sauce. Déposer le reste de persil par dessus. Un délice !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Poissons, #Pâtes

Repost0

Publié le 5 Juillet 2015

Les températures retombent un peu, on peut réintégrer nos fourneaux. Je vous propose pour cela une recette de pâtes extrêmement goûteuse avec un pesto à base de fanes de radis. Cela apporte une touche très verte à ce plat, plus qu'avec un pesto uniquement à base de basilic, enfin je trouve...

Orechiette au pesto de fanes de radis, pancetta grillée

Pour 4 personnes

  • 400 g d'orechiette ou autres pâtes "courtes"
  • 1 botte de radis bio
  • 60 g de pignons de pin
  • 100 g de petits pois frais écossés
  • 12 tranches de pancetta
  • 6 c à s d'huile d'olive
  • 40 g de parmesan
  • 1/2 bouquet de basilic
  • 1 dent d'ail
  • poivre, sel du moulin

Laver plusieurs fois les fanes de radis, il vaut mieux en prendre des bio pour éviter les pesticides présents sur les feuilles. Les effeuiller et les mettre dans le bol du robot. Ajouter le parmesan et la moitié des pignons de pin, un peu de sel et de poivre. Verser 5 c à s d'huile d'olive, les feuilles de basilic et la dent d'ail épluchée et dégermée.

Mixer afin d'obtenir un pesto bien onctueux. Ajouter de l'huile si besoin.

Faire cuire les petits pois dans une casserole d'eau bouillante pendant 4 minutes. Les égoutter. Découper la pancetta en fines lamelles et la faire griller avec le reste de pignons de pin dans une poêle.

Ciseler les radis en fines rondelles. Faire cuire les pâtes dans une casserole remplie d'eau bouillante salée. Regarder les indications sur le paquet. Les égoutter et les verser dans un plat, y ajouter 1 c à s d'huile d'olive.

Déposer les rondelles de radis, la pancetta et les pignons sur les pâtes. Napper de pesto et remuer délicatement. Saler et poivrer et déguster sans attendre.

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes, #Tout un plat

Repost0

Publié le 24 Juin 2015

Avec ce plat typiquement italien, nous nous envolons directement vers l'Emilie-Romagne.

J'avais envie de me rapprocher le plus possible de la recette typique italienne. Car chacun, et moi la première, possède sa propre recette de sauce bolognaise qui peut différer de la vraie recette traditionnelle. Car apparemment, les spaghettis à la bolognaise n'existent pas en Italie. Lors de notre virée à Turin l'hiver dernier, nous y avons mangé des tagliatelles al ragù.

Cette sauce est composée d'un mélange de bœuf, de veau hachés et de lard ainsi qu'un petit peu de légumes découpés très finement. Un pur délice !

Tagliatelles al ragù ou comment on oublie les "spaghettis bolo"

Pour 4 personnes

  • 500 g de tagliatelles fraîches
  • 200 g de bœuf et veau hachés
  • 50 g de lard blanc haché
  • 1 carotte
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1 feuille de laurier
  • 1 petite de boîte de tomates pelées
  • 10 cl de vin blanc sec
  • huile d'olive

Eplucher la carotte, le céleri et l'oignon. Les découper en très petits dés. Les faire revenir dans une casserole avec un peu d'huile d'olive. Ajouter les viandes, la gousse d'ail écrasée ainsi que la feuille de laurier. Bien mélanger puis ajouter les tomates. Saler et poivrer.

Bien mélanger, arroser de vin blanc et laisser mijoter pendant une bonne heure, voire une heure et demie. A la fin de la cuisson, cuire les tagliatelles fraîches comme indiqué sur l'emballage. Réserver un verre d'eau de cuisson des pâtes.

Egoutter les pâtes puis les remettre dans la casserole. Ajouter l'eau de cuisson et la sauce al ragu. Bien mélanger et rectifier l’assaisonnement si nécessaire, puis servir avec du parmesan fraîchement râpé. Un délice !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes

Repost0

Publié le 25 Septembre 2014

Envie d'une recette toute simple mais très colorée ? J'ai ce qu'il vous faut !

Le chou-fleur graffiti est un superbe cousin du chou-fleur mais de couleur violette ! Il égayera vos plats à tous les coups. J'adore les pommes de terre vitelotte et maintenant ce chou-fleur pour sa magnifique couleur ! De plus, gustativement parlant, il est excellent !

C'est une recette d'un soir de semaine où je n'ai pas le temps, donc ce n'est pas de la grande cuisine, mais elle a fait beaucoup d'effet aux enfants.

Assiette super colorée : pâtes à la truite fumée, courgettes jaunes et chou-fleur graffiti

Pour 4 personnes

  • 400 g de pâtes
  • 200 g de truite fumée
  • 2 courgettes jaunes
  • 1/2 chou-fleur graffiti
  • crème fraiche à base de soja
  • 1 c à s de baies roses
  • sel, poivre du moulin

Cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée. Laver les courgettes, les débiter en rondelles. Laver le chou-fleur, le couper en fleurettes et faire cuire les légumes en même temps que les pâtes.

Égoutter le tout. Réchauffer la crème dans la casserole encore chaude, y verser à nouveau les pâtes et les légumes. Couvrir et réserver. Découper la truite fumée en lamelles.

Ajouter la truite fumée, bien mélanger le tout et terminer par les baies roses et quelques tours de moulin à poivre.

Déguster sans attendre.

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Pâtes, #Courgette

Repost0