Publié le 31 Octobre 2013

Ce soir, je ne vous apprends rien, c'est Halloween. Alors, si vous voulez épater vos loulous en un tour de main, cette recette est pour vous ! Ces adorables petites créatures sont croquantes et moelleuses à souhait et ne restent pas longtemps sur leur assiette !

Fantômes en meringues pour frissonner de peur...

Pour une vingtaine de petits fantômes

  • 2 blancs d’œuf
  • 1 pincée de sel
  • 110 g de sucre semoule
  • des pépites de chocolat

Travailler avec des œufs restés à température ambiante. Séparer les blancs des jaunes et les verser dans un saladier avec la pincée de sel. Commencer à battre les blancs d'oeuf (ils deviennent mousseux) et ajouter 1/3 du sucre.

Continuer à battre à vitesse moyenne et ajouter le 2ème tiers du sucre. Battre maintenant à vitesse maximale et ajouter le sucre restant, continuer de battre encore pendant quelques minutes. Quand on sort les fouets du saladier, le blancs battus en neige doivent former des becs d'oiseau.

Préchauffer le four à 90°C. Verser le mélange obtenu dans une poche à douille munie d'un embout rond. Sur une feuille de papier sulfurisée, répartir des tas de blancs d'oeuf en trois étapes (afin de bien structurer le corps des fantômes). Terminer en déposant 2 pépites de chocolat par fantôme.

Enfourner pour 1h30 de cuisson à 90°C. Éteindre le four et laisser les meringues dedans jusqu'à refroidissement complet.

Déguster, wwwwwwhooouuuuuuuuuuuuuuuu !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Gourmandises

Repost0

Publié le 30 Octobre 2013

Le thème de culino version de ce mois-ci est le cheesecake. Voici la version que je vous propose, il s'agit d'une verrine à base de yaourt et de fromage frais typique qui entre dans la composition du cheesecake classique. Du coup, la verrine que je vous propose est légère mais avec un délicieux petit goût de citron vert !

Yaourt façon keylime cheesecake

Pour 2 verrines

  • 4 spéculoos
  • 4 c à s de fromage type Philadelphia*
  • 3 c à s de yaourt nature
  • 1 c à s de sucre fin
  • le jus d'1 citron vert

Émietter les spéculoos et les disposer au fond des verres. Presser le citron vert. Mélanger le fromage frais, le yaourt et le sucre jusqu'à obtenir un mélange bien homogène et bien crémeux. Ajouter le jus de citron vert.

Répartir ce mélange dans les verrines et décorer avec un peu de pulpe de citron vert.

Réserver 2 h au réfrigérateur.

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Goûters

Repost0

Publié le 28 Octobre 2013

J'ai voulu réaliser une recette rose dans le cadre d'octobre rose. Il s'agit d'une campagne de lutte contre le cancer du sein organisée par l'association "le cancer du sein, parlons-en !" chaque année au mois d'octobre.

Bon, désolée pour la photo qui n'est pas très rose pour 2 raisons, la pâte à crumble faite à base des biscuits roses est plutôt rose pâle et j'ai réalisé cette photo de nuit à la sortie de mon four donc l'éclairage n'était pas top mais le cœur y était !

Cette recette de crumble trouvée sur le sachet de biscuits est exquise car il y a peu de beurre et le petit goût particulier de ces biscuits se marie parfaitement à la pomme et à la rhubarbe. Je vous la conseille vivement !

Crumble de biscuits roses aux pommes et à la rhubarbe {octobre rose}

Pour 6 personnes

  • 50 g de biscuits roses de Reims broyés en poudre
  • 200 g de rhubarbe
  • 3 pommes golden bio
  • 100 g de farine
  • 60 g de sucre en poudre
  • 70 g de beurre mou en dé

Couper les pommes et la rhubarbe en dés. Préchauffer le four à 180°C (th.6).

Dans un saladier, mélanger la poudre de biscuits roses avec la farine et le sucre. Ajouter le beurre mou et malaxer avec le bout des doigts afin d'obtenir une pâte sableuse.

Déposer les morceaux de fruits dans un plat à gratin et recouvrir avec la pâte à crumble. Enfourner pour 30 minuter.

Servir tiède.

Toutes les infos sur le cancer du sein sur http://www.cancerdusein.org/

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Desserts, #Pomme

Repost0

Publié le 26 Octobre 2013

Je connaissais les kanelbullar "de base" que l'on trouve à l'épicerie située à la sortie du géant suédois. Vous savez ces délicieuses brioches à la cannelle qui sentent divinement bon. Par contre, je ne connaissais pas leur version au potiron.

C'est Angie qui me les a fait découvrir dans son article intitulé "pumpkin cinnamon rolls", il faut croire que ces délicieux petits pains se sont exportés outre-atlantique. Quand je suis allée à New York, il y a une quinzaine d'années, je me rappelle avoir mangé des brownies ou cheese cakes mais pas de cinnamon rolls ! Par contre, je me souviens de délicieux chewing-gums à la cannelle...

Bref, revenons à nos moutons, je vous avais dit que j'avais mis du temps à me lancer dans la boulange (cf. mes buns à hamburger maison). Mais maintenant que j'y ai goûté, j'ai vraiment envie de continuer, quitte même à changer de robot ménager, mais cela c'est une autre histoire !

Quel bonheur de goûter aux brioches pétries de mes mains (euh du robot!) !! Et cette recette, quel délice, merci Angie ! Même Mr Caouète qui déteste la cannelle, y a goûté et a adoré ! Et l'odeur qui se dégage du four lors de la cuisson...

Assez parlé, voici une photo et la recette. Seul bémol, le glaçage. Je ne suis décidément pas très douée en glaçage. Je pense que j'aurais dû attendre le refroidissement de la brioche, du coup elle a tout absorbé et le glaçage est quasi inexistant ! Pas grave, ce sera pour la prochaine fois !

Kanelbullar au potiron ou briochettes au potiron et à la cannelle

Pour 8 briochettes

Pour la pâte

  • 150 g de purée de potiron
  • 20 g de beurre
  • 5 cl de lait
  • 1 œuf
  • 1 sachet de levure pour brioche
  • 350 g de farine
  • 3 c à s de sucre de canne
  • 1 c à c de cannelle
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture

  • 30 g de beurre
  • 80 g de cassonade
  • 1 bonne c à s de cannelle

Pour le glaçage

  • 4 c à s de sucre glace
  • un peu d'eau

Réaliser une purée de potiron, pour cela le cuire à la vapeur et bien l'égoutter avant de le mixer. Faire tiédir le lait avec le beurre.

Mélanger la purée de potiron avec l’œuf, la farine, la levure, la cannelle, le sucre et le lait tiède. Puis incorporer le lait tiède. Pétrir au robot pendant quelques minutes afin d'avoir un pâte bien élastique mais qui ne colle pas trop. Transvaser dans un saladier, couvrir d'un linge puis laisser lever à l'abri des courants d'air pendant 1 heure.

Abaisser la pâte au rouler afin de former un rectangle. Réaliser la garniture : chauffer le beurre, y ajouter le sucre et la cannelle. Étaler ce mélange sur la pâte.

Rouler la pâte dans le sens de la hauteur afin d'obtenir un long rouleau. Couper le rouleau en tronçons d'égale hauteur (pour moi, en 8). Les disposer un peu espacés (comme pour un chinois) dans un moule en forme de cercle. Couvrir et laisser lever pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (th.6) puis le mettre au four pendant 20 à 25 minutes. Laisser tiédir puis verser le glaçage dessus (mélanger le sucre glace avec de l'eau jusqu'à la consistance souhaitée).

Déguster avec une bonne tasse de thé aromatisé à la mangue. Et là, silence...

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Boulange, #Potiron

Repost0

Publié le 23 Octobre 2013

Même si les températures sont encore douces pour la saison, le vent et la pluie de ces derniers jours nous ont donné envie de s'attaquer à notre premier potiron : une belle pièce de couleur verte pesant entre 8 et 9 kg. (Je n'ai pas eu envie de casser ma balance de cuisine et j'ai eu la flemme de le porter jusqu'au pèse-personne !)

J'aime beaucoup le hachis parmentier "classique" à base de bœuf et de purée de pomme de terre mais je craque de plus en plus pour les hachis parmentiers à base de canard et je ne suis pas la seule, mon fiston adore le canard !

L'hiver dernier, j'avais testé le parmentier de canard aux deux céleris (recette ici) et cette semaine, j'ai eu envie de réaliser une purée de potiron à la place de la purée de pommes de terre classique. Un délice !

Parmentier de canard au potiron, tout simplement...

Pour 4 personnes

  • 1 boîte de cuisses de canard confites
  • 300 g de chair de potiron
  • 2 petites pommes de terre
  • 10 g de beurre
  • poivre du moulin
  • noix de muscade

Faire cuire la chair de potiron à la vapeur ainsi que les pommes de terre puis les écraser à l'aide d'un presse-purée. A feu doux, ajouter le beurre et une pointe de lait à la purée. Poivrer et ajouter de la noix de muscade (pas de sel, il y en a assez dans le canard).

Retirer le maximum de graisse des cuisses de canard et les faire revenir dans une poêle quelques minutes puis effilocher la chair à l'aide d'une fourchette.

Dresser à l'assiette : à l'aide d'un cercle, déposer l'effiloché de canard sur l'assiette, tasser puis déposer la purée de potiron par dessus en tassant bien. Déguster très chaud avec quelques bouquets de mâche.

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Viandes, #Canard, #Potiron

Repost0

Publié le 20 Octobre 2013

Dernière recette avec des courgettes avant d'attaquer la semaine avec des saveurs d'automne comme le potiron...

Les courgettes, on adore à la maison, il nous en reste d'ailleurs une dernière en train d'arriver à maturité dans le jardin ! Et moi, j'adore essayer de trouver de nouvelles recettes pour les accommoder. J'ai bien sûr débité quelques-unes en gros cubes et les ai réservées au congélateur pour réaliser de bonnes soupes à la courgette au cœur de l'hiver.

Mais il y quelques jours, en feuilletant mon Elle à table, j'ai été attirée par une recette de pancakes aux courgettes et à la ricotta et à la menthe. J'adore marier la courgette à la menthe (comme dans des farfalle au saumon fumé et courgettes, sauce à la menthe ou encore dans une soupe froide aux courgettes, pesto de menthe et de roquette...)

Pancakes de courgettes et ricotta

Pour 4 personnes

  • 2 courgettes bio
  • 2 c à s de fécule de maïs
  • 2 œufs bio
  • 150 g de ricotta
  • 2 pincées de curry
  • 10 feuilles de menthe fraîche
  • piment de Cayenne et poivre du moulin

Laver et râper les courgettes au-dessus d'un saladier avec la grille à gros trous d'une râpe. Verser les œufs, la fécule de maïs, la ricotta émiettée, les feuilles de menthe ciselées et mélanger à l'aide d'un fouet comme pour une pâte à crêpes, saler et poivrer, ajouter le curry et une petite pincée de piment de Cayenne (Sandrine, si tu passes par là :-). Le mélange doit être assez épais.

Faire chauffer une poêle (à blinis si vous avez). Graisser à l'aide d'un peu d'huile végétale puis verser une petite louche de pâte et faire cuire au moins 2 min avant de la retourner car sinon, c'est très galère à retourner (j'ai eu beaucoup de mal pour les premières car elles n'étaient pas assez cuites!).

Recommencer jusqu'à ce qu'il n'en reste plus !

Vous pouvez les servir avec de la ricotta s'il vous en reste ou, comme moi, avec du saumon fumé et quelques feuilles de mesclun.

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Courgette

Repost0

Publié le 2 Octobre 2013

S'il y a bien un plat que j'adore c'est celui-ci ! Et dire que je ne l'avais jamais publié sur le blog ! Ces patates douces cuites dans le lait de coco puis écrasées en purée au dernier moment, pour moi, il s'agit d'une tuerie intergalactique, si, si !

Dos de cabillaud accompagné de sa purée de patates douces au lait de coco

Pour 4 personnes

  • 700 g de dos de cabillaud bien frais
  • 2 belles patates douces
  • 2 petites pommes de terre
  • 20 cl de lait de coco
  • 10 cl d'eau
  • sel, poivre du moulin
  • 1 filet d'huile d'olive

Peler et découper les patates douces en petits morceaux, procéder de la même manière avec les pommes de terre.

Les déposer dans une casserole, ajouter l'eau et le lait de coco puis porter à ébullition puis faire cuire à couvert pendant 20-25 minutes (la patate douce doit être bien tendre).

Pendant ce temps, cuire le dos de cabillaud dans une poêle avec un filet d'huile d'olive, saler et poivrer.

Quand les patates douces sont cuites, les écraser à l'aide d'un presse purée, rectifier l’assaisonnement et bien mélanger.

Servir le cabillaud avec une belle cuillère de purée et une poignée de roquette.

Miam, miam !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Poissons, #Patate douce

Repost0