Publié le 20 Août 2016

Pour le taboulé, comme pour beaucoup de recettes, il existe de nombreuses variantes. Je sais que l'ingrédient principal du taboulé libanais est le persil plat et non pas la semoule. Pour ma part, je l'aime avec des tomates, des concombres, des raisins secs, du jus de citron et du persil et de la menthe.

En fait, je n'ai pas besoin de continuer car je viens de vous donner la recette :-)

Bon, je vais quand même être un peu plus précise. Je sais que certains font gonfler la semoule avec le jus des tomates, je préfère quand même la cuire avec un peu d'eau chaude.

Le taboulé de Caouète

Pour 6 personnes

  • 2 verres à moutarde de semoule semi-complète
  • 2 verres à moutarde d'eau
  • le jus d'1 citron
  • 2 belles tomates
  • 1/2 concombre
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1/2 bouquet de persil plat
  • 1/2 bouquet de menthe
  • sel, poivre du moulin
  • huile d'olive

Verser la semoule dans un saladier, y ajouter l'eau, du sel, un filet d'huile d'olive et laisser gonfler quelques minutes avant de le cuire pendant 2 minutes au micro-ondes. Égrainer à l'aide d'une fourchette puis laisser refroidir.

Pendant ce temps, découper les tomates et le concombre pelé en très petits dés. Laver et effeuiller la menthe et le persil. Les hacher finement. Verser cela sur la semoule refroidie, humidifier avec le jus de citron, ajouter les raisins secs.

Bien mélanger, assaisonner avec de l'huile d'olive, du sel et du poivre du moulin et réfrigérer quelques heures avant de déguster.

Idéal en entrée ou en accompagnement de grillades...

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Entrées

Repost0

Publié le 17 Août 2016

Le granité (ou granita en italien) est originaire de Sicile, il a la consistance d'un sorbet à base de glace pilée. A l'époque, on allait chercher la neige de l'Etna et on le réalisait essentiellement au citron. La recette est très simple : eau, sucre et citron. Et les citrons siciliens, ce sont vraiment les meilleurs !

Dans la région de Syracuse (là où nous avons passé nos vacances), le granité est réalisé avec des amandes. Après une journée torride où les températures frôlaient les 40°C, j'ai voulu goûter à ce granité aux amandes dans un petit bar au bord de mer (tous les bars en Sicile proposent toutes sortes de granités) et là, ce fut l'extase !! Un pur délice, cette fraîcheur mariée au bon goût du lait d'amande. C'est vraiment un délicieux souvenir, enfin plusieurs car on n'en a pas mangé qu'un...

De retour à la maison, avec les températures élevées de ces derniers jours, j'ai voulu recréer un léger parfum de Sicile à la maison. Je me suis inspirée de la recette d'Edda sur son magnifique blog Un déjeuner de soleil (allez y faire un tout si, comme moi, vous adorez la cuisine italienne, il regorge de recettes très alléchantes !). Bon, il n'avait pas tout à fait le même goût que là-bas :-) je crois qu'il me manquait la mer chaude à côté mais c'était quand même très rafraîchissant et très agréable.

Voici la recette :

Granité à l'amande - granita alle mandorle (comme en Sicile)

Pour 4 personnes

  • 400 g de lait d'amande
  • 330 g d'eau filtrée
  • 50 g de sucre
  • quelques amandes broyées

La recette est simple comme bonjour, il suffit de mélanger le lait d'amande avec l'eau et le sucre et de verser ce mélange dans un récipient peu profond (sinon le mélange va mettre longtemps avant de cristalliser). Ajouter les quelques amandes broyées.

Déposer au congélateur et gratter toutes les heures avec une fourchette pendant environ 4 heures. Servir et attendre environ 5 minutes que cela commence à fondre (à moins qu'il ne fasse 40°C dehors, dans ce cas, vous pouvez le manger de suite).

Et voici le granité sicilien au bord de la mer, mmmhhhhh !!

Granité à l'amande - granita alle mandorle (comme en Sicile)

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Glaces - sorbets

Repost0

Publié le 11 Août 2016

L'été est une période propice aux longs apéritifs en terrasse, c'est pourquoi je vous propose aujourd'hui une délicieuse tarte soleil au pesto et aux pignons.

Cette tarte est très belle, très bonne et très facile à faire si vous savez réaliser des torsades, rien de bien compliqué, donc !

Tarte soleil au pesto et pignons à partager

Pour 24 parts

  • 2 pâtes feuilletées prêtes à l'emploi
  • 150 g de pesto au basilic
  • 50 g de pignons
  • 1 jaune d’œuf

Voilà, c'est tout ! Ah si, il faut aussi un peu d'eau :-)

Étaler la première pâte feuilletée, étaler le pesto dessus en laissant 2 cm de libre avant le bord. Déposer la moitié des pignons de manière homogène. Humidifier avec un peu d'eau le bord laissé libre.

Recouvrir la première pâte feuilletée avec la deuxième en veillant à bien les superposer. Souder les 2 pâtes feuilletées en appuyant bien avec les doigts.

Recouvrir de jaune d’œuf battu à l'aide d'un pinceau.

Déposer un verre haut à moutarde au centre de la tarte puis découper la tarte en 4 parts égales en partant du verre au centre. Découper chaque quart en 3. Puis, enfin, découper chaque part obtenue en 2, ce qui fera en tout 24 petites portions. Pour avoir un beau résultat, il faut essayer d'aboutir à des portions relativement identiques.

Enlever le verre. Et maintenant arrive le moment de la torsade. Avec une main, tenir la pointe de la portion (vers le centre) et tourner avec l'autre main la portion plusieurs fois de manière à avoir une belle torsade. Reproduire le même mouvement 23 fois. S'il reste un peu de jaune d’œuf, badigeonner le centre du soleil puis déposer le restant des pignons.

La voici, avant de passer au four :

Tarte soleil au pesto et pignons à partager

Laisser la tarte au réfrigérateur pendant une petite demie-heure (elle gonflera mieux en étant froide) puis laisser cuire dans un four préchauffé à 180°C (th.6) pendant 20 à 25 minutes.

A manger chaude ou froide avec les doigts, slurp !

PS : cette tarte est aussi bonne en version salée qu'en version sucrée. Le jour où je l'ai réalisée, alors que nous n'en avions pas parlé auparavant, ma copine Sara est arrivée avec la même en version chocolat et amandes. C'était délicieux !

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Apéritif

Repost0

Publié le 8 Août 2016

A la découverte de l'est de la Sicile...

Il y a deux ans, nous avions visité le sud de l'île (voir article ici). Comme la Sicile est la plus grande île de Méditerranée, il est difficile de tout voir en une fois, surtout en plein mois de juillet où les températures frôlent les 40°C et surtout si l'on veut lier farniente et découverte avec des enfants qui veulent passer toute la journée dans l'eau !

C'est la raison pour laquelle nous souhaitions retourner en Sicile pour découvrir la côte Est qui regorge de trésors et qui est bien différente du Sud !

Je vous présente d'abord de quoi alimenter mes prochaines recettes de pâtes ! Nous avons mangé des pâtes de toutes les formes, cuisinées de la manière la plus simple (sauce tomate, basilic ou à l'ail, piment et persil) ou plus élaborée (gratin d'anneaux siciliens à la viande et aux aubergines, aubergines farcies aux légumes et aux feuilles de lasagnes, pâtes aux sardines...)

A la découverte de l'est de la Sicile...

Nous sommes montés en haut de l'Etna, le plus haut volcan d'Europe. Comme sur tous les volcans, le paysage là-haut est lunaire. Le seul signe de vie, ce sont les coccinelles ! On a une vue magnifique sur la baie de Catane, on voit même l'Italie de l'autre côté !

A la découverte de l'est de la Sicile...

Nous sommes allés visiter la ville de Taormina, célèbre pour son emplacement sur des falaises au-dessus de la mer turquoise, son théâtre grec surplombant la mer, la vue sur l'Etna, bref une vraie merveille mais extrêmement fréquentée par les touristes en été !

A la découverte de l'est de la Sicile...

Notre gros coup de cœur fut Syracuse, une des villes grecques les plus puissantes au monde... avant l'arrivée des Romains. Il en reste des vestiges du théâtre grec dans le parc archéologique de Neapolis. A l'époque, il pouvait contenir jusqu'à 15.000 spectateurs, incroyable ! Il ne reste que 45 gradins sur les 67 d'origine mais imaginer être assise là où ont pu s'asseoir Archimède ou Platon, cela laisse songeuse...

A la découverte de l'est de la Sicile...

Il reste aussi dans le parc de Neapolis un amphithéâtre romain qui accueillait dans l'antiquité des combats de gladiateurs, on imagine très bien l’endroit par lequel les fauves devaient entrer !

A la découverte de l'est de la Sicile...

Et puis Ortygie, la vieille ville grecque de Syracuse, dans la quelle se mêlent les magnifiques palais, églises, rues piétonnes où il fait bon s'asseoir pour déguster une gelato alla nocciola (glace à la noisette - mon parfum préféré) avant d'aller se promener sur les quais du port sur lequel sont accostés de magnifiques yachts.

A la découverte de l'est de la Sicile...
A la découverte de l'est de la Sicile...

Je vous laisse avec une photo de l'un des nombreux glaciers testés et approuvés....

A la découverte de l'est de la Sicile...

... ou en dégustant ce divin granité à l'amande.... Mmmh, un pur délice !!

A la découverte de l'est de la Sicile...

Voir les commentaires

Rédigé par Caouete

Publié dans #Papotage, #Voyage

Repost0